[ Accueil ] [ le concept ] [ la pratique ] [ la formation ] [ les IGM ] [ l'argent ] [ expo p'artâge ] [ Contacts ] [ les confs' ] [ bibliothèque ] [ liens ] [ plan du site ] [ Nouveau ! ]
 

l'objectif de l'animation socioculturelle  

ou

l'Ambiance Sociale®

  L'animation en maison de retraite à pour objectif de créer une dynamique sociale afin de permettre aux personnes de s'adapter à leur réalité. 

    L'entrée en institution est généralement mal vécue, d'une part parce qu'elle est la conséquence d'une perte d'autonomie et deuxièmement parce qu'elle est le fait de la perte des repères de vie.

    Ce mélange provoque une perte de l'estime de soi, une sensation d'inutilité accompagnée d'une altération de son image.

    L'idéal serait que la personne accepte son handicap, cause de l'entrée en institution, et à partir de cette réalité, émette des projets.

    C'est sur ce concept de savoir d'où on vient pour savoir qui on est et vouloir qui on sera, que l'animation a bâti sa mission.

Premier objectif, créer des groupes sociaux aux motivations différentes.

Il est préférable de créer plusieurs petits groupes d'intérêt que de chercher la quantité. Si on stimule la création de groupe de lecture, mémoire, gym, sortie, pétanque, chant, cuisine, jeux, etc., on multiplie les chances de permettre à un nouveau client de trouver sa place et de ce fait de trouver un rôle social.

Veiller à l'ouverture du groupe.

Le groupe est un outil d'intégration. Le travail de l'animateur est, à travers les activités, de promouvoir l'acceptation de la différence, du handicap. C'est le groupe qui va renvoyer l'image sociale de la personne, qui va lui donner sa place en son sein. Attention ! L'erreur est de ne pas intervenir sur la hiérarchie du groupe, tout le monde ne peut pas être leader… et tout le monde ne le désire pas. Seule la mise en danger peut faire effet d'une intervention de l'animateur, mais une intervention du type "réflexion".

Deuxième objectif, promouvoir les projets.

Un groupe n'existe que parce que ses membres ont un intérêt commun, Promouvoir ces intérêts c'est permettre au groupe, et surtout à ses membres, d'évoluer. Mais il s'agit bien de promotion de projet, après un travail d'écoute.

Au regard de ce concept, on voit bien que l'animateur n'a pas de projet pour la personne, n'a pas non plus d'action directe, il a juste à gérer le climat social et l'environnement pour qu'ils soient "facilitateurs" d'adaptation, comme le jardinier prépare le terreau autour de l'arbre pour le faire pousser, si par cas on le voyait tirer sur son arbre pour l'aider à croître, on crierait au fou!

Mais "juste gérer le climat social" n'est pas une mince affaire! Ce climat social, ce sont les autres clients, les familles, le personnel, l'organisation, la direction, les locaux, l'extérieur, en fait tout ce qui peut influer sur la personne ou son image. De là à penser que l'animateur déborde du cadre occupationnel qu'on lui octroi souvent…

p.Crone

 
[ le concept ]
Copyright © tout élément copié doit comporter: Crone Philippe http://www.igm-animation.fr. La Méthodologie des soins Gineste-Marescotti est protégée en France et à l'étranger. Marques déposées: "Toucher tendresse ","Gineste-Marescotti","Philosophie de l'humanitude", "Capture Sensorielle", "Manutention Relationnelle,"Mourir Debout".