[ Accueil ] [ le concept ] [ la pratique ] [ la formation ] [ les IGM ] [ l'argent ] [ expo p'artâge ] [ Contacts ] [ les confs' ] [ bibliothèque ] [ liens ] [ plan du site ] [ Nouveau ! ]
 

 

 

 

 

cliquesz sur la ville 

 

 la Canourgue Le 15 octobre 2007

 

Paris le 16 octobre 2007

 

Lyon le 17 décembre 2007

 

 BALLAINVILLIERS Le médecin et l’acte soignant

 ( formation Humanitude) 12, 13, 14 novembre 2007

 


 

 

 

La Canourgue

Lundi 15 octobre 2007

Semaine Bleue

EHPAD MAISON DE RETRAITE SAINT-MARTIN

48500-LA CANOURGUE

04 66 32 82 27

 

CONFERENCE :

9heures à 12 heures

 

TABLES RONDES :

14 heures 16 heures

 

« Les nouvelles approches de l’Animation : Accompagner en Humanitude les Personnes Âgées, très Âgées et les Personnes Désorientées »

 

Philippe Crône, animateur, formateur en méthodologie de soins Gineste Marescotti, auteur du livre «L’animation des personnes âgées en institution».

 

Thèmes abordés :

 

La ,philosophie d’Humanitude

  • Les notions de philosophie d’Humanitude et de Méthodologie des soins Gineste Marescotti.

 

L’animation sociale

 

  • Un projet d’animation socioculturel adapté au problème du vieillissement et prenant en compte les besoins spécifiques.
  • Les potentiels des personnes âgées.
  • Le besoin de confiance et besoin socio-culturel
  • L’envie et les désirs

 

Animation et Désorientation

 

  • Les mécanismes des démences.
  • Les différents stades des SCM (Syndrome Cognitivo Mnésique) et communiquer avec les personnes atteintes de ces troubles.
  • Un projet d’animation pour les personnes en perte d’autonomie Physique et cognitive.

 

L’animation en pratique, un travail d’équipe ?

 

  • Les relations avec les partenaires sociaux professionnels.
  • L’animation : une approche cohérente avec les soins de base, Méthodologie des soins, toilette, repas, réhabilitation…

 

                                                                                         

Lors des tables rondes, il sera fait appel à l’expérience des participants, résidents, familles, professionnels et nous proposerons une analyse de leurs actions au regard de leurs connaissances, de leurs pratiques, de leurs attentes et des thèmes abordés le matin au cours de la conférence.

Modérateur, Monsieur CRONE

 

 

 ce programme n'est pas définitf


 

 

Paris

16 octobre 2007

organisé par l'AFBAH

 

plaisir et soins

Association Francilienne pour la Bientraitance des Aînés et/ou Handicapés • www.afbah.org • communication@afbah.org

La conservation de l'aptitude au plaisir est un facteur essentiel du désir de vivre, non seulement pour les personnes vulnérables mais également pour celles et ceux qui en ont la charge. Chacun devrait pouvoir trouver tout au long de sa vie cette sensation ineffable qui permet de regarder l'avenir, même sombre, comme une promesse et non comme un regret. Or, le vieillissement, la maladie, la détérioration psychique, apparaissent encore trop souvent comme des situations qui interdisent au malade d'avoir droit au plaisir ou de le revendiquer, et à ceux qui l'entourent de l'autoriser et à plus forte raison de l'apporter.

L’AFBAH propose, au cours d’une journée riche de points de vue et d’expériences concrètes, d’étudier la place du plaisir dans les relations de soins plus souvent définies en terme de contraintes et d’obligations que de plaisir(s) et de désir(s).

Plaisir(s) et soin(s)

« Le plaisir est l'objet, le devoir et le but de tous les êtres raisonnables »

Voltaire , Epître XII, 1716

Colloque AFBAH - 16 octobre 2007

Inscriptio n en ligne

dès à présent

http://www.afbah.org/inscriptions.php

Entrée gratuite sur réservation,

dans la limite des places disponibles

Mardi 16 octobre

Maison de la Mutualité

24, rue Saint-Victor, 75005 Paris

Métro : Maubert-Mutualité

9h00 - 17h00

Les intervenants à ce jour :

Georges Abraham, docteur en médecine et en philosophie, spécialiste en neurologie

François Bonnevay, chef de service de l'unité spécifique Alzheimer de Marmande - Tonneins

Philippe Crone, animateur en institution, spécialisé en gérontologie

Monique Ferry, gériatre, spécialiste de la nutrition des personnes âgées

Renate Gossard, présidente de l'association des " Panthères grises "

Geneviève Laroque, présidente de la Fondation Nationale de Gérontologie

Bernadette Le Nouvel, psychologue clinicienne à l'hôpital Broca

Jérôme Pelissier, chercheur et écrivain

Louis Ploton, professeur de gérontologie, université de Lyon 2

Gérard Ribes, psychiatre, professeur associé de psychologie à l'université de Lyon

Paul Siché, peintre

Didier Vernay, neurologue

Josiane Vibert, directrice de l'Agence RJV, spécialiste du polyhandicap

Des intervenants proposant théorie et expérience de terrain

Des préoccupations au coeur du quotidien

Le droit au plaisir

le plaisir n’est pas un luxe venant après tout le reste, même, et surtout, en institution

Plaisir et image de soi

Rôle de l’image de soi dans la relation à l’autre

Plaisir et résilience

Fonction thérapeutique du plaisir, facteur de motivation et de progrès

Plaisir et contraintes

Comment continuer de communiquer du plaisir et par le plaisir malgré les obstacles

intellectuels ou institutionnels ?

Plaisir(s) et soin(s)

Horaire

temps en minutes

Thème

Intervenant

 

 

Présidence invitée : Mme Valérie Létard

 

Accueil et introduction

durée en minutes

50

9h00

30

Accueil

 

9h30

15

Introduction : Le droit au plaisir

Geneviève Laroque

9h45

5

Lettres à

 

Plaisir et image de soi

durée en minutes

55

9h50

20

Estime de soi, source de plaisir

Renate Gossard

10h15

20

Dépasser le cercle de l'intime, La question de la sexualité

Georges Abraham

10h40

5

Lettres à

 

10h45

10

Pause

 

Plaisir et résilience

durée en minutes

90

10h55

20

Intelligence affective

Louis Ploton

11h20

20

La résilience

Gérard Ribes

11h45

20

Plaisir artistique et reconstruction

Paul Siché

12h10

5

Lettres à

 

12h15

25

Discussion

 

12h40

Pause déjeuner

durée en minutes

100

 

 

 

 

Plaisir et contraintes

durée en minutes

130

14h00

20

Plaisir et démence

François Bonnevay

14h25

20

Communication non-verbale

Didier Verney et Bernadette Le Nouvel

14h50

5

Lettres à

 

14h55

20

Plaisir de l'animation

Philippe Crone

15h20

20

Diététique

Monique Ferry

15h40

20

Plaisir gustatif

Josiane Vibert

16h00

25

Discussion

 

 

Conclusion

durée en minutes

35

16h25

25

Conclusion

Jérôme Pellissier

16h50

10

Conclusion générale

Geneviève Laroque

17h00

 

Fin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Lyon

le 17 décembre 2007

Coférence HUMANITUDE

lieux et programme

en cours

 


Le médecin et l’acte soignant

L’humanitude au coeur du soin

Formation de 3 jours

Les 12, 13 et 14 novembre 2007

A L’HOPITAL DES MAGNOLIAS A BALLAINVILLIERS (91)

La méthodologie des soins Gineste Marescotti et l’exercice médical

Public concerné :

Cette formation s'adresse aux médecins généralistes, gériatres, médecins coordonnateurs ou autres spécialistes intervenant à domicile ou en institution, auprès de tout type de public, amenés à prescrire et/ou réaliser des actes de soin, et à conseiller des soignants.

Objectif :

Les médecins, dans leur exercice quotidien, que ce soit à domicile ou en établissement, sont de plus en plus souvent confrontés à des situations délicates : troubles comportementaux, perte dautonomie, chutes, dénutrition, syndromes douloureux, .

Ils ont à mettre en place des réponses adaptées, en lien avec leurs partenaires soignants.

Cette formation a pour objectif principal dapprofondir les connaissances dans ces domaines difficiles, par une approche très concrète de situations vécues au quotidien.

Si les médecins peuvent apporter aux soignants des éléments clés de la prise en charge (informations, propositions thérapeutiques), les soignants peuvent apporter aux médecins des informations indispensables à la décision thérapeutique.

La méthodologie des soins Gineste Marescotti sera au coeur dun processus complet dévaluation éclairée des situations, délaboration dobjectifs de soins cohérents, de mise en oeuvre dun plan de soins adapté.

C’est ainsi que nous proposons des éléments pouvant contribuer à :

  1. 􀃖 Connaître les bases de la méthodologie des soins Gineste Marescotti, et ses principales applications,
  2. 􀃖 Se positionner comme médecin, membre d’une ou plusieurs équipes soignantes, à domicile comme en institution,
  3. 􀃖 Professionnaliser la relation soignant-soigné,
  4. 􀃖 Améliorer les compétences utiles à la prescription et à l’accompagnement d’actes soignants : soins de base, actes spécifiques liés à l’hygiène, la mobilisation, l’alimentation, la prévention des dégradations corporelles, la contention …
  5. 􀃖 Apprendre à exploiter les observations effectuées lors des actes de soin comme aides à la décision thérapeutique,
  6. 􀃖 Acquérir des connaissances complémentaires dans le domaine du soin, afin de mieux utiliser ces actes comme outils thérapeutiques, préventifs, curatifs ou palliatifs,
  7. 􀃖 Améliorer la compréhension des comportements de patients présentant des pathologies spécifiques (troubles cognitivo-mnésiques, déficits neuromoteurs, syndrome d’immobilisation, troubles de la marche, régression psycho-motrice, troubles de l’alimentation …),
  8. 􀃖 Conseiller un soignant ou un groupe de soignant : en tant que médecin, jusqu’où ne pas aller trop loin ?
  9. 􀃖 Se doter d’une méthodologie d’approche des situations
  10. 􀃖 Accompagner une démarche d’établissement

Les intervenants :

Coordonnateur – modérateur : Nicole Sicard – médecin gériatre, chef de service au centre hospitalier de Calais

Yves Gineste et Rosette Marescotti : auteurs de la philosophie de l’humanitude et la méthodologie des soins Gineste-Marescotti

François Bonnevay : médecin gériatre, chef de service de gériatrie de l’hôpital de Marmande-Tonneins

Médecins gériatres de l’hôpital des Magnolias

Mardi 12 novembre de 9h à 17h

  1. 􀃖 Philosophie des soins : Yves Gineste et Rosette Marescotti : 1 jour
    1. o la philosophie de l’humanitude
    2. o Qu'est-ce qu'être soignant ?
    3. 􀂃 Le professionnalisme
    4. • Les règles de l’art
    5. • La notion de client
    6. o Les droits et devoirs de chacun
    7. • Les bases légales :
    8. o Rôle du médecin
    9. o Rôle de l’infirmier
    10. 􀂃 Rôle prescrit et rôle propre
    11. 􀂃 Le prendre soin
    12. • Le cure et le care
    13. • Le burn out
    14. • Le pouvoir
    15. 􀂃 l'être humain
    16. • mise en humanitude
    17. • les vieux sauvages
    18. • l’accouchement gériatrique ?
    19. o La relation soignant-soigné : les liens d’humanitude
    20. 􀂃 La séquence de l’acte de soin
    21. o La dimension institutionnelle :
    22. 􀂃 des hospices aux EHPAD et des EHPAD aux milieux de vie
    23. 􀂃 et à domicile ?

Mercredi 13 novembre de 9h à 17h

  1. 􀃖 Qu’apprennent et que font les soignants ?
    1. o La mobilisation relationnelle
    2. 􀂃 Le mourir debout
    3. 􀂃 La gestion de la dépendance au service de l’autonomie
    4. o Le temps des toilettes
    5. 􀂃 La toilette évaluative
    6. 􀂃 Les différentes formes de toilette
    7. 􀂃 L’organisation des soins de base

  2. 􀃖 Les troubles du comportement (CAP : Comportement d’Agitation Pathologique)
    1. o Les mémoires et leurs dysfonctionnements:
    2. 􀂃 Les différents types de troubles de la mémoire
    3. 􀂃 conséquences pour le soin : agressivité ou défensivité ?
    4. • Maladie de Parkinson
    5. • Démence de type Alzheimer
    6. • Démences vasculaires
    7. • Korsakoff
    8. • Démences fronto-temporale
    9. o Les comportements perturbateurs
    10. 􀂃 L’errance
    11. 􀂃 Les cris

􀂃 Les conduites d’urination, manipulation des selles,

      1. 􀂃 Les persévérations procédurales (les salles de fouille)
      2. 􀂃 Autres cas concrets …

Jeudi 14 novembre de 9h à 17h :

journée commune avec les personnes ayant déjà participé à la formation en 20062

  1. 􀃖 Les grandes lignes de la mise en oeuvre seront parcourues au travers dexemples concrets proposés par les participants.
    1. o Prescrire :
    2. 􀂃 L’examen clinique est toujours d’actualité
    3. 􀂃 L’observation
    4. • directe
    5. • via le regard des collaborateurs
    6. o En équipe :
    7. 􀂃 Le rôle de chacun, les interférences possibles
    8. 􀂃 Partager une philosophie
    9. 􀂃 Préciser les orientations communes
    10. o Avec les familles :
    11. 􀂃 Le rôle de chacun, les interférences possibles
    12. 􀂃 La collaboration
    13. o Avec l’institution :
    14. 􀂃 Une philosophie partagée
    15. 􀂃 l’information et la formation des équipes
    16. o Avec les partenaires de l’institution :
    17. 􀂃 l’hôpital
    18. 􀂃 les confrères
    19. • autour du patient
    20. • la formation médicale continue

  2. 􀃖 Les premiers résultats de l’étude IPRIM sur l’évaluation scientifique de la méthodologie de soins Gineste-Marescotti autour des toilettes.

IGM FRANCE - AGEVILLAGE 32 rue de l’Echiquier – 75010 Paris – Tel : 01 42 46 65 00 / Fax : 01 42 46 07 60

inscriptions:          florencelasnon@agevillage.com

www.igm-formation.net - www.cec-formation.net www.agevillage.com /

 
[ Accueil ]
Copyright © tout élément copié doit comporter: Crone Philippe http://www.igm-animation.fr. La Méthodologie des soins Gineste-Marescotti est protégée en France et à l'étranger. Marques déposées: "Toucher tendresse ","Gineste-Marescotti","Philosophie de l'humanitude", "Capture Sensorielle", "Manutention Relationnelle,"Mourir Debout".